bi.biometricidentitycards.info
Information

Conception urbaine de paysage Revit

Conception urbaine de paysage Revit


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Conception urbaine de paysage Revit

Voici un certain nombre de sujets couverts par ce didacticiel dans Revit, qui sont tous utiles dans la pratique de la conception urbaine du paysage. Ce sont aussi de bonnes références et valent la peine d'être lues.

1. Quelles sont les techniques d'aménagement paysager urbain ?

Il existe de nombreuses façons de manipuler la mise en page d'un site. Les techniques sont essentiellement regroupées en fonction de l'objectif de l'aménagement (par exemple, bâtiment, aménagement de la route, forme du site).

1.1. Aménagement urbain

La planification de l'utilisation des terres est le processus de décision du futur modèle d'utilisation des terres pour une zone. Il englobe la conception, le réaménagement, le réaménagement et l'élaboration de politiques, tous liés à un site particulier.

1.2. Conception de sites

La conception du site est un processus visant à établir la disposition, l'échelle et la densité d'une zone spécifique au sein d'un site. La conception du site est une étape importante dans les phases de planification et de conception.

La conception du site tient compte de nombreux facteurs. Certains des éléments critiques de la conception du site comprennent la topologie du site, les sols, la végétation et l'hydrologie. L'équipe de conception doit utiliser un objectif global (par exemple, un bâtiment, un plan d'aménagement paysager, un espace ouvert) afin de guider et de façonner la conception du site. Il existe de nombreuses techniques de conception de site, telles que le plan directeur, la conception urbaine et la conception urbaine du paysage.

1.3. Conception urbaine de paysage

L'aménagement paysager urbain est un processus visant à comprendre et à interpréter les aspects fonctionnels d'un site. Il se concentre sur les objectifs généraux de conception d'un site. Son but est de développer un plan qui fournit une compréhension globale du modèle d'utilisation des terres, de la forme du terrain et des attributs fonctionnels du site. La conception urbaine du paysage est une partie importante du processus de conception global, dans lequel la relation spatiale entre les personnes et l'environnement bâti est conçue.

1.4. Composition du site

La composition du site est un moyen de diviser un site global en zones plus petites pour mieux comprendre le relief, les sols et les utilisations des terres.

Le concept de composition du site est utilisé dans un large éventail de domaines, du régional au mondial, du patrimoine culturel à la science de l'environnement, de la construction à la conception.

La composition du site peut être utilisée pour organiser et regrouper les types de terres ou l'utilisation des terres. La composition du site peut également être utilisée pour identifier les sites potentiels qui conviennent à une utilisation spécifique des terres. La composition du site est généralement divisée en un certain nombre de zones, y compris la zone de végétation, la zone d'utilisation des terres, la zone de construction, etc. Chaque zone est en outre organisée selon l'échelle spatiale de ses caractéristiques. Cela peut être à grande, moyenne et petite échelle.

Certaines des échelles courantes comprennent:

Grande échelle : Le paysage peut être composé d'un seul site. Plus le paysage est grand, plus l'échelle est grande.

Échelle moyenne : Il peut y avoir plusieurs zones contiguës partageant une même caractéristique. Un grand paysage peut être divisé en plusieurs paysages de taille moyenne.

Petite échelle : Il peut y avoir un grand nombre de sites individuels, chacun partageant une seule caractéristique. S'il y a un grand nombre de sites, plus l'échelle est grande.

1.4.1. Classification des caractéristiques du paysage

Les caractéristiques paysagères qui peuvent être identifiées dans un site donné doivent être déterminées, telles que :

Zone d'utilisation des terres : La zone d'utilisation des terres est la zone désignée pour l'activité humaine ou l'habitation.

Couche de sol : Chaque couche de sol a ses caractéristiques uniques et, par conséquent, un plan de gestion efficace doit être élaboré pour chaque couche. Par exemple, l'épaisseur de la couche, la densité, la composition et d'autres attributs doivent être pris en compte dans la conception et la construction des travaux de terrassement du site.

Utilisation du sol : L'utilisation du sol indique l'utilisation prévue du sol dans une période de temps donnée. Par exemple, un lotissement résidentiel pourrait avoir trois ou quatre des quatre affectations du sol différentes.

Zone géologique : La géologie du site est un facteur important dans l'évaluation des propriétés physiques du terrain et dans l'élaboration de stratégies de protection de ces ressources naturelles.

1.4.2. Caractéristiques du Site

Les caractéristiques générales du site sont les caractéristiques générales d'un site, qui comprennent les éléments suivants :

Susceptibilité aux glissements de terrain : Cette caractéristique est basée sur la géologie du site. Un site présentant une sensibilité modérée à élevée est souvent un bon candidat pour les pratiques de gestion des ressources naturelles. Une faible sensibilité est également importante, et un site peut être inclus dans les classifications des terres si tous les aspects de la gestion des ressources naturelles sont pris en compte pour le site.

Formes de relief : cette catégorie comprend tous les aspects de la forme géomorphologique et topographique du site, y compris la topographie générale, la végétation et les sols.

Dangers géologiques : Ces dangers comprennent la présence de roches ou de sédiments qui peuvent être instables et qui pourraient se déplacer ou s'éroder ultérieurement. Les dangers naturels comprennent les reliefs (par exemple, les pentes abruptes ou les sols instables) et les caractéristiques naturelles (par exemple, les cours d'eau, les sources ou les falaises).

1.4.3. Végétation

La végétation d'un site est le résultat de conditions topographiques et géologiques. La topographie détermine l'exposition du terrain au soleil et au vent. La géologie du site se reflète dans la végétation. La végétation peut inclure une diversité de végétation indigène, telle que des prairies, des forêts, des prairies, des arbustes ou des bois. Les plantes indigènes, les plantes non indigènes et les animaux peuvent également être des composants importants.

1.4.4. Occupation des animaux

L'occupation animale d'un site peut inclure :

Animaux qui sont des éléments importants des écosystèmes indigènes (p. ex. grizzlis, ours noirs, wapitis, porcs-épics, castors et autres grands mammifères)

Animaux pouvant devenir nuisibles ou porteurs de maladies (p. ex. lièvres, mouffettes, chevreuils, coyotes et porcs-épics)

Les animaux qui peuvent avoir un impact sur la capacité du site à accueillir le développement économique futur (par exemple, les espèces envahissantes)

1.4.5. Utilisations et activités socioéconomiques

Les utilisations et les activités économiques d'un site sont des indicateurs importants de la durabilité à long terme d'un site. Ces facteurs aident à définir l'utilisation et le type de développement économique futur qui se produira sur un site. Par exemple, les utilisations et activités économiques peuvent refléter la présence de terres à des fins agricoles, commerciales, résidentielles, industrielles et gouvernementales.

Ces utilisations et activités peuvent inclure les éléments suivants :

Les utilisations et activités économiques peuvent être divisées en un groupe de catégories qui peuvent inclure les éléments suivants :

L'agriculture comprend la production de nourriture et de fourrage, et d'autres produits agricoles.

L'activité comprend les opérations de vente au détail et commerciales.

La gouvernance comprend toutes les fonctions exercées par le gouvernement.

Les organisations à but non lucratif comprennent une variété d'organisations, y compris des organisations de conservation, des écoles, des organismes de bienfaisance, des clubs de service, des groupes religieux, des entreprises à but non lucratif ou d'autres organisations qui ne génèrent pas de revenus.

2.0.0.0.3. Accessibilité. L'accès aux sites a un impact significatif sur leur capacité à accueillir le développement économique futur. Tenez compte des facteurs suivants lorsque vous évaluez l'accessibilité d'un site :

Distances géographiques et topographiques. La distance géographique à un site peut avoir un impact sur son accès. Tenez compte du nombre d'heures, de kilomètres ou de temps de trajet requis par tout mode de transport, tel qu'un bateau, pour se rendre du site au point d'intérêt. Cela aura probablement une incidence sur l'accessibilité du terrain ou sur la nécessité d'une route ou d'un autre mode de transport pour se rendre sur le site.

Distance des centres de population. Considérez la distance entre un site et le centre de population le plus proche, y compris les centres de population urbains, suburbains ou ruraux. Les centres de population peuvent inclure la ville, la ville, le village ou toute autre zone la plus proche qui abrite au moins mille personnes.

Distance des routes. Considérez la distance aux routes existantes


Voir la vidéo: sahra:denCity 1of2


Commentaires:

  1. Jamaal

    Comme c'est curieux .. :)

  2. Maunfeld

    Très curieux:)

  3. Aren

    Excusez, que j'interfère, moi aussi je voudrais exprimer l'opinion.



Écrire un message